C’est un dégustant un morceau de fromage acheté à La Fromentellerie, que je rédige ces quelques lignes.. et y’a pas à dire, ça sent bon le lait frais de la ferme.

Dès l’entrée le ton est donné, pas de fioriture, ni de chichi, ici c’est la nature et la simplicité qui priment !

En attendant que le groupe soit au complet, les premiers arrivés passent commande à la boutique de la ferme. Nos achats seront préparés et nous attendrons à fin de la visite.

Pour cette occasion, nous étions une trentaine (environ 20 d’adhérents de la Coop’Cot et 10 participants du défi « Alimentation positive » organisé par l’association J’aime Le Vert d’Alfortville).

Après avoir procédé à une dernière livraison de lait à la fromagerie, notre hôte nous a rejoint : Yves de Fromentel.

En effet, Yves nous a accueilli sur son magnifique domaine, le domaine de Beaulieu, où il s’efforce de pratiquer une agriculture biologique hollistique. Et c’est ainsi que nous avons découvert et écouté attentivement, un homme passionné qui se fait un devoir de transmettre les valeurs qu’il a hérité de sa famille. Par ses convictions et sa sympathie, il transmet sa passion et délivre un discours qui fait réfléchir sur nos modes de production et de consommation… un vrai écho à l’esprit de la Coop’Cot !

Nous avons ensuite fait connaissance avec une partie des vaches de la ferme, Yves possède environ une soixantaine de vaches (ne me demandez pas leur race, je ne les ai pas retenues). Elles produisent environ 300 000L de lait par an, bien loin des grosses exploitations agricoles environnantes, mais suffisamment pour permettre à Yves d’employer 5 personnes sur son exploitation. Il nous a quand même avoué ne pas toujours pouvoir dégager de salaire pour lui et sa femme, alors chers amis de la Coop’Cot, il va falloir en manger le bon fromage et les délicieux yaourts de la Fromentellerie, pour aider notre hôte à maintenir son activité !

Seuls les plus jeunes spécimens étaient présents, la majorité du troupeau était déjà partie au pré, les veinardes !

Et nous avons même eu la chance de découvrir un veau d’une semaine à peine ! Autant vous dire qu’il a ravi les plus jeunes, comme les moins jeunes d’ailleurs…

Yves nous a ensuite fait visiter le reste de son domaine : le potager… qui pour l’instant n’en n’est pas un faute d’exploitant ! Alors si jamais vous aviez envie de changer de carrière et de vous lancer dans le maraîchage il y a de quoi faire !

Puis le château qui fait partie de la famille de notre hôte depuis plusieurs générations.

Et puis la visite s’est finie par la présentation de la fromagerie, miam-miam !

Au bout d’un peu plus de 3h de visites, nous sommes repartis, fatigués certes, mais avec le souvenir d’une très belle après-midi passée à la campagne, Un petit retour à la nature pour tous !

Photos : Cécile

Rédaction : Daniela